État des lieux du Community Management 2014

État des lieux du Community Management 2014

Comme chaque année depuis maintenant trois ans, je vous propose une traduction des points-clés de la dernière présentation (77 slides) « État des lieux du Community management » par The Community Roundtable.

Pour rappel, ils ont commencé à mener ces études depuis 2010 !

Je vous invite bien évidemment à consulter la présentation en anglais dans le texte dans son intégralité !

Versions des années précédentes sur mon blog :

“État des lieux du Community Management 2012”

“État des lieux du Community Management 2013”

 

5 – Table des matières

5 - Table des matières

7 – Le modèle de maturité des communautés

7 - Community maturity model

 

11 – A propos de l’État des lieux du Community Management 2014

14 – Principales conclusions

15 - Key findings

 

19 – Points de comparaison

Pour tous ceux qui espèrent tirer de leur communauté une plus value pour leur entreprise, la recherche minutieuse d’une équipe dédiée au community management devrait être une priorité (s20)

20 - Community managers matter

22 - Community managers matter - extended

 

24 – Conclusions par compétences

26 – Stratégie

  • L’établissement d’une communauté fructueuse repose sur une stratégie parfaitement définie qui intègre les méthodes et les outils sociaux aux processus et aux objectifs de l’entreprise.
  • Une stratégie communautaire doit également intégrer les objectifs de l’organisation aux besoins des membres. (s27)
  • Les community managers jouent un rôle clé pour transformer les idées de la communauté en réalités. Ils en sont les maîtres d’oeuvre. (s27)
  • Sources de conseil stratégique externe les plus utilisées : Altimeter, Forrester, Gartner, The Community Roundtable, Jive, Salesforce (s28)

31 – Leadership (meneurs de communautés et dirigeants)

  • Importance d’impliquer la direction pour de meilleurs résultats.
  • Chiffres : 85% des community managers des communautés qui réussissent le mieux forment les dirigeants. (s34)

 

36 – Culture

  • Comprendre la motivation des membres à rejoindre, participer et rester dans la communauté. (s40)

 

41 – Community Management

  • Plus de 70% des community managers sont responsables de l’élaboration de la stratégie de la communauté, de mobiliser des soutiens en internes et de sa promotion en interne. Plus de 80% sont également en charge des tâches quotidiennes comme créer et partager du contenu, faire de la curation, surveiller l’activité, écouter et répondre. (s42)
  • Responsabiliser (donner plus de pouvoir et d’autonomie) les membres a un impact sur leur participation. (s42)

43 - Community Management

 

46 – Contenu et programme (planification)

  • Les communautés qui planifient consciencieusement leur contenu et établissent leur programme en respectant un calendrier éditorial stratégique obtiennent un meilleur taux de participation. (s47)
  • Le contenu et les programmes qui ont l’impact le plus significatif sur la participation sont ceux qui requièrent et/ou mette en avant la collaboration entre les membres : groupes de travail, événements offline ou online récurrents et la mise en avant de membres. (s47)

 

51 – Règlements et guides

  • Les conditions (d’utilisation) et les règlements intérieurs de la communauté sont des catalyseurs, non des inhibiteurs.
  • Les communautés avec des règles et des conditions qui définissent des règles de bonne conduite (des comportements positifs) ont un meilleur taux de participation que les communautés qui utilisent des règlements uniquement coercitifs. (s52)
  • Les plans de gestion de crise deviennent de plus en plus commun. (s52)

 

56 – Outils

61 – Mesures et indicateurs clés de performance (KPI)

  • Préparer un rapport mensuel pour suivre l’activité et partager les résultats avec les parties prenantes. (s62)
  • Les indicateurs que les communautés surveillent le plus sont : nombre total de membres, membres actifs, activité totale, volume de nouveaux contenus et de nouveaux membres contributeurs. (s62)
  • Les communautés capables de déterminer de la valeur surveillent généralement : le volume de nouveaux commentaires et de contenu, activité des nouveaux membres, flux de comportement, réponse et temps de réponse aux questions. (s62)

 

66 – Recommandations pour aller plus loin

Où faut-il faire porter ses efforts ?

  • La Stratégie et la gouvernance des communautéscontinuent de progresser mais enregistrent également l’écart de performance le plus important entre celles qui se classent dans la moyenne et celles qui réussissent le mieux.
  • Calendrier éditorial et mesure de la performance sont les deux compétences qui manquent le plus au marché dans son ensemble, avec des pratiques peu pertinentes voir non-existantes. (s67)

68 - Key research recommendations69 - Research Recommendations by Competency

.

.

Et voici enfin pour les plus courageux la présentation dans son intégralité :

Publicités